Blog

Vive le gras !

Non le gras ne fait pas grossir ! Oui les bonnes graisses de qualité sont indispensables au bon fonctionnement du corps !


On a longtemps critiqué les matières grasses : elles feraient grossir, certaines seraient responsables des problèmes cardio-vasculaires, et elles ne seraient pas indispensables dans l'assiette. On a inventé les feuilles de cuisson pour cuire à la poêle sans graisse, on a fabriqué des produits light à la ribambelle, on a remisé le beurre au placard, ne parlons même pas du saindoux ou de la graisse d'oie !


Et pourtant les graisses, quand elles sont d'excellente qualité, ont de nombreuses vertus :

  • elles nous rassasient

  • elles aident à la détox de l'organisme

  • elles sont indispensables à l'équilibre hormonal

  • elles permettent l'absorption et le stockage de nombreuses vitamines essentielles

  • elles sont bonnes au goût !


Quelles graisses ?


Les matières grasses peuvent être d'origine animale ou végétale. Elles sont de trois types : saturées, mono-insaturées et polyinsaturées. On recommande d'en consommer de chaque catégorie, de manière équilibrée, sans se cantonner à uniquement des saturées ou uniquement des polyinsaturées. Elles sont toutes essentielles au bon fonctionnement de votre corps !




Des graisses de quelle qualité ?


Pour que les graisses fassent du bien à votre corps elles doivent être de qualité irréprochable :

  • Les graisses animales proviendront d'animaux élevés à l'herbe, de qualité bio, provenant d'élevages locaux non intensifs. Les laitages (beurre, crème, fromages) seront de lait cru pour préserver les nutriments qui sont détruits par la pasteurisation et le chauffage intensif (UHT)

  • Les huiles végétales seront vierges de première pression à froid et non hydrogénées, de qualité bio. Achetez-les dans des bouteilles en verre teinté et pas dans des bouteilles en plastique (le contact de la graisse avec le plastique risque de faire migrer des composés chimiques néfastes dans votre huile) et conservez-les au frigo. Seule l'huile d'olive peut se ranger dans votre placard à température ambiante.

Privilégiez les graisses d'excellente qualité : par exemple du bon beurre de lait cru de ferme, qualité bio, à faire fondre dans vos légumes ou à tartiner sur un toast de pain au levain.


Et la cuisson ?


Il est préférable de consommer de bonnes graisses crues, c'est à dire de les rajouter après cuisson.

Néanmoins vous pouvez cuire avec certaines matières grasses qui supportent bien les hautes températures :

  • De la graisse de canard ou d'oie

  • Du beurre clarifié ou ghee

  • De l'huile de coco

  • Du saindoux ou du blanc de boeuf

  • De l'huile d'olive

Toutes les autres huiles ne supportent pas la cuisson et doivent être conservées au réfrigérateur !


Et si friture il y a - car franchement une bonne frite mayonnaise de temps en temps c'est quand même délicieux - privilégiez le blanc de bœuf bio ou le saindoux bio (s'adresser à un boucher bio ou à faire soi-même) qui sont très stables et s'oxydent peu, et qui ont un goût incomparable !


Pour résumer

  1. Consommez des graisses d'excellente qualité

  2. Alternez les sources : végétales, animales, saturées, mono et polyinsaturées

  3. Rajoutez-les crues, après cuisson, dans vos aliments


En guise de conclusion, comme dirait Mannekenpix (les douze travaux d'Astérix) : "Ça est bon parce que ça est gras !"


Pour aller plus loin : Taty Lauwers, "Pour qui sonne le gras ?", éditions Aladdin, www.lestoposdetaty.com




Province de Namur

Conseillère en nutrition

Profilage alimentaire

selon Taty Lauwers

Tél : +32 470 07 23 07

© 2019 par Isabelle Bleus